L’instant sténopé ® 2017

L’instant sténopé ® 2017

" N'allez pas où le chemin vous mène. Allez où il n'y a pas de chemin " - R.W. Emerson

INSPIRATIONS ...

" La vraie victime de la photographie aujourd'hui n'est pas la qualité des images elles-mêmes. Les victimes, c'est nous. On perd quelque chose: le coté expérimental, la joie de la photographie en tant qu'activité. Et lutter contre cette perte, en recommençant à voir la photographie comme une expérience - et non pas comme un moyen pour arriver à une fin - est la définition même de la slow photography ".

Tim Wu - Revue Slate - 2011

//

" Le péché originel de notre art: prétendre que la photographie est un outil de reproduction du réel ".

Nath Sakura - Revue France Photographie n° 241, juin 2014.

//

INSPIRATIONS ...

" Utiliser ce qui est destiné à devenir très vite, après dégustation du produit, un rebut de la société de consommation n'est pas insignifiant. Ce n'est pas seulement le métal qui est recyclé, c'est aussi la lumière qui investit le vide laissé par le liquide fermenté. Et s'il ne reste rien de l'alcool contenu, on ne peut s'empêcher de penser aux vertus alchimiques de celui-ci. La "canette-sténopé" est une canette révélatrice, comme l'est le bain révélateur dans la chambre noire. Mais elle est aussi, surtout, une matrice..."

Yannick Vigouroux, préface de Sténopés de Jacques Prud'homme (2014)

//

" C'est ça la photo: cela suscite la mémoire, automatiquement. Cela réveille tout. Tout ce qui est enfoui."

Françoise Huguier, IMAGES Magazine n° 65, 2014.

//

INSPIRATIONS ...

" ... Vous prenez une photographie et puis, c’est la photo qui vous prend. Le hasard s’approche quand le contrôle nous échappe et alors, grâce au sténopé, la vie peut entrer dans l’image. "

André Paquin, Triennale du Sténopé numérique, introduction, 2014.

//

" Je ne sais pas si j'ai une autre vision du monde depuis que je suis photographe mais en tous cas, j'ai une autre vision de moi ".

Davide Monteleone, IMAGES Magazine n° 60, 2013.

//

INSPIRATIONS ...

" Chacune de mes photos est un choix. Même dans les situations difficiles, il faut vouloir être là et assumer d'y être. En adhérant ou non à ce qui se passe, mais en sachant toujours pourquoi on se trouve là ".

Sebastiao Salgado, De ma terre à la terre, 2013.

//

INSPIRATIONS ...

" … Comme j'ai toujours su que je ne savais pas ce que je cherchais, que la quête l'emportait sur la prise, qu'elle me tenait en marche, et que je n'avais de cesse de mettre un pied devant l'autre...".

Sarah Moon, Photo Poche, Actes Sud, 2012.

//

INSPIRATIONS ...

" Abandonnant les chroniques du "qui suis-je ?" aux errements de la reproduction, la photographie sans objectif prend contre-pied dans l'espace photographique. Le sténopé renoue avec la lenteur, le temps, la marche, la pose. Le petit trou laisse courir la lumière librement, brisant les menottes de la lentille. Les mains retrouvent le toucher du papier, des ciseaux, de la colle et du métal. Le photographe va et vient tout autour de la caméra et se décentralise. La technique du sténopé est la technique expérimentale de la chambre noire, des formes, des lignes, des surfaces, des matières. La poursuite du "qui suis-je ?" s'égare dans l'étendue, dans l'espace. Cet espace s'affirme comme lieu de production respectant les conditions de fabrication d'une image. C'est l'affirmation de " l'où suis-je ? " en photographie."

Jean-Michel Galley, Nouveau traité du sténopé, Editions Eolienne, 2011.